Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Articles avec #royaume de tricotar catégorie

2014-12-03T10:00:05+01:00

Bécassine - Tricotar Tome III

Publié par Sandrine

Au royaume de Tricotar régnait une certaine tristesse : en effet, c'était le jour du grand départ de la poupée Bécassine pour sa nouvelle demeure.

La princesse Aiguillerette espérait que -tel Pinocchio- la fée bleue viendrait se pencher sur sa poupée pour lui donner vie ! Mais elle savait également que cela n'était qu'un conte, que ce ne pouvait être...

En soupirant, elle mit la poupée dans son sac et appela son cocher afin qu'il prépare le carrosse.

Bécassine - Tricotar Tome III

Le carrosse avancé, la princesse y pris place avec Bécassine et elles entreprirent le voyage vers la cambrousse profonde qui se trouvait aux limites du royaume.

Bécassine - Tricotar Tome III

Elles arrivèrent après 3/4 d'heures de route.

Bécassine - Tricotar Tome III
Bécassine - Tricotar Tome III

Un dernier petit au revoir à l'entrée du château.

Bécassine - Tricotar Tome III

Et enfin Bécassine rencontra celle qui deviendrait sa meilleure amie : la princesse Pomponounette !

Bécassine - Tricotar Tome III
Bécassine - Tricotar Tome III

Voir les commentaires

2014-12-01T10:00:15+01:00

Bécassine - Tricotar Tome II

Publié par Sandrine

Pendant la période des festivités de Noël, la princesse Aiguillerette pensa que sa nièce, la princesse Pomponounette, aurait bien besoin de compagnie.

Elle avait déjà une petite cousine mais ne voyait celle-ci que pendant les vacances, aussi n’était-ce pas suffisant.

En entendant une chanson de Chantal Goya, qui prétendait que Bécassine était sa cousine (que nenni, Bécassine, de son véritable nom Annaïck Labornez, était bretonne d’origine et n’avait aucun lien de parenté avec Chantal), Aiguillerette se dit qu’une jolie poupée Bécassine ferait certainement plaisir à sa nièce.

Elle fit appeler immédiatement le colporteur et ouvrit grand sa bourse afin d’acquérir le précieux fil qui lui permettrait de confectionner la poupée : du vert, du noir, du rouge, du blanc et enfin du rose pour le corps.

La tâche fut longue et laborieuse, Aiguillerette mis presque un an à tricoter chaque morceau un à un.

Enfin, après beaucoup de retard, Aiguillerette se décida à coudre l’ensemble le dernier vendredi de novembre.

Bécassine - Tricotar Tome II

La tâche lui sembla insurmontable, mais elle se fit fort de la mener à bien.

Elle s'occupa d'abord du corps.

Bécassine - Tricotar Tome II
Bécassine - Tricotar Tome II

Puis de la robe.

Bécassine - Tricotar Tome II

Enfin, elle assembla le tout en croisant les doigts que tout corresponde bien...

Bécassine - Tricotar Tome II
Bécassine - Tricotar Tome II

Après des heures de labeur, enfin, la poupée fut terminée.

Bécassine - Tricotar Tome II
Bécassine - Tricotar Tome II
Bécassine - Tricotar Tome II
Bécassine - Tricotar Tome II
Bécassine - Tricotar Tome II
Bécassine - Tricotar Tome II

Bientôt le voyage de Bécassine vers sa nouvelle demeure...

Voir les commentaires

2014-10-10T09:00:27+02:00

Couverture naissance - Tricotar Tome I

Publié par Sandrine

En l’an de grâce 2007, le crieur, en trois roulements de tambour, lança une bien joyeuse nouvelle au bon peuple de Tricotar.

“Oyez, Oyez, braves gens, la princesse Filaturella a le bonheur de vous annoncer qu’elle attend un heureux évènement !”

La joie fût immense dans les rues, les jarres à vin furent sorties des caves et les victuailles mises en commun pour célébrer cette future naissance.

Cependant, l’émoi fût grand au palais de Boulochette. En effet, les princesses et la reine ne comprenaient pas : comment Filaturella pouvait-elle concevoir la vie en dehors du mariage ? Cela signifiait-il qu’on pouvait donner naissance en ouvrageant coquinement avec un Tricotarien ?

La reine en pris son parti : le crieur ferait une annonce aux Tricotariennes afin qu’elles se méfient de cet état des choses.

Dans l’attente de cette naissance, l’aînée des princesses, Aiguillerette , décida qu’il était temps pour elle de reprendre ses aiguilles à tricoter qu’elle avait délaissées depuis de nombreuses années. Elle décida de confectionner une couverture toute douce pour le futur héritier.

Des pelotes "spéciale layette" à la couleur douce lui firent de l’œil et elle en fit l’acquisition auprès du colporteur qui était de passage ce jour-là.

Elle s’attela ensuite à faire des petits carrés, au point mousse pour ne point trop se fatiguer, durant ses longues soirées solitaires.

Hélas Aiguillerette était un peu lente, aussi sa plus jeune sœur et la reine lui donnèrent un peu d’aide en tricotant quelques carrés.

Ceux-ci furent ensuite rassemblés par un joli liseré au crochet et la couverture fut enfin terminée.

Le 10 octobre, enfin, naquît une petite princesse, héritière du trône de Tricotar , que ses parents prénommèrent Pomponounette.

La liesse s'empara de tout le royaume et tout ne fut plus que ripaille, chants et danse durant de longues nuits.

Couverture naissance - Tricotar Tome I
Couverture naissance - Tricotar Tome I

Joyeux anniversaire Sarah

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog